Skip to main content

Site Web actuellement non disponible en intégralité.

Notre outil de gestion des autorisations d'utilisation des cookies est temporairement hors-ligne. Par conséquent, il se peut que certaines fonctionnalités nécessitant votre consentement soient indisponibles.

BMW i5[1] : Consommation électrique en cycle mixte WLTP en kWh/100 km : 18,9–15,9 ; autonomie électrique, WLTP en km : 498–582

LA BMW SÉRIE 5 ACTUELLE.

La BMW Série 5 est l'incarnation d'une conduite dynamique et sportive. Que ce soit en tant que berline d'affaires, SUV ou touring. Élégante à l’extérieur. Luxueuse à l'intérieur. Équipée des technologies dernier cri pour plus de sécurité et de confort. Avec des suspensions réglées avec précision et des moteurs puissants.

Featured
Sort by: Price low to high
Sort by: Price high to low
Horse Power
BMW i5 M60
BMW i5 M60
  • 442 (601) kw (ch)
  • 0–100 à partir de 3,8 secondes
BMW M

BMW i5 M60 xDrive Berline.

Prix à partir de : 109.300,00 €

BMW i5 M60 xDrive[1] : Consommation électrique en cycle mixte WLTP en kWh/100 km : 20,6-18,2 ; autonomie électrique, WLTP en km : 455–516

BMW i5 eDrive40
  • jusqu'à 250 (340) kw (ch)
  • 0–100 à partir de 6 secondes
BMW i

BMW i5.

Prix à partir de : 73.699,00 €

X5 M Competition
  • jusqu'à 460 (625) kw (ch)
  • 0–100 à partir de 3,9 secondes
BMW M

Modèles BMW X5 M.

Prix à partir de : 157.550,00 €

X5 xDrive40i
  • jusqu'à 280 (381) kw (ch)
  • 0–100 à partir de 5,4 secondes

BMW X5.

Prix à partir de : 83.300,01 €

BMW M5 Limousine
  • jusqu'à kw (ch)
  • 0–100 à partir de 0 secondes
BMW M

Modèles BMW Série 5 M.

Prix à partir de : 0,00 €

[2] Modèle ne pouvant plus être commandé comme véhicule neuf.

520i Berline
  • jusqu'à 153 (208) kw (ch)
  • 0–100 à partir de 7,5 secondes

BMW Série 5 Berline.

Prix à partir de : 59.900,00 €

530e Berline
  • jusqu'à 220 (299) kw (ch)
  • 0–100 à partir de 6,3 secondes

BMW Série 5 Berline Plug-in Hybrid.

Prix à partir de : 68.849,99 €

AUTRES THÈMES.

Durabilité série i - route sinueuse bien entretenue à travers une zone boisée le long de la côte

DURABILITÉ BMW.

BMW i7 connectée à une borne de recharge devant un immeuble de bureaux

ÉLECTROMOBILITÉ BMW.

BMW i5 garée devant une institution financière

BMW FINANCIAL SERVICES.

LA BMW SÉRIE 5 EN UN CLIN D'ŒIL.

La BMW Série 5 poursuit le concept « New Class ». Elle combine des innovations technologiques, des moteurs performants et des équipements de confort de la classe supérieure.

Depuis un demi-siècle, des éléments iconiques tels que les doubles naseaux ou le « pli de Hofmeister » sur les montants arrière sont sa marque de fabrique. De plus, la BMW Série 5 est la première voiture à adopter la dénomination connue pour les séries. Le premier chiffre indique la série. Les deux autres chiffres fournissent des informations sur la motorisation. À partir de la BMW Série 5, toues les séries à venir prendront leur dénomination selon ce système.

La BMW Série 5 est pionnière dès ses débuts dans sa catégorie et figure à la tête des berlines d'affaires dans le monde entier. En savoir plus sur les 50 ans de la BMW Série 5.

BMW 520 (E12) vue de trois quarts face à l’arrêt

LA PREMIÈRE GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

(BMW E12)

 

En 1972, BMW a mis sur le marché une berline pour la classe moyenne supérieure. Elle a été conçue par la légende du design Paul Bracq. Ce véhicule constitue la première BMW Série 5. Elle présente déjà tous les traits caractéristiques qui la distingueront à l'avenir. Parmi elles, la calandre distinctive à double phares, la silhouette allongée et la propulsion typique de BMW. Le châssis réunit sportivité, sécurité et confort. Dans le cockpit, l'accent est mis sur une fonctionnalité plus stricte. L’intérieur impressionne par ses matériaux hauts de gamme et son équipement confortable.

 

L'année suivante, des variantes de moteur plus puissantes font leur apparition. Tout d’abord, la BMW 525 avec 107 kW (145 ch) et ensuite la BMW 528 avec un puissant moteur de 121 kW (165 ch).

 

À partir de 1977, les capots de tous les véhicules s'élèvent. Les phares arrière sont agrandis. Les modèles 6 cylindres BMW 525 et 528 reçoivent des doubles carburateurs. Ce qui leur confère encore plus de puissance. Avec près de 700 000 exemplaires mis en circulation, la production de ce modèle s’est arrêtée avec l’apparition de son successeur.

 

Période de production : 1972 – 1981
Moteurs : 1,8 – 3,5 litres (66 – 160 kW, 90 – 218 ch), 4 & 6 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4620 mm/1690 mm/1425 mm

BMW Série 5 Berline (E28) vue de trois quarts de profil à l’arrêt

LA DEUXIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

(BMW E28)

 

Le progrès technique se poursuit. Le design se fait plus apparent. La partie arrière, par exemple, est surélevée et aérodynamique. La partie avant typique reste la même avec ses doubles phares dans la calandre. Pour la première fois, des innovations techniques telles que l'ABS, les airbags, la régulation électronique du moteur, les catalyseurs d'échappement et un ordinateur de bord sont disponibles en option dans l'habitacle. Presque tous les moteurs sont désormais équipés d'une injection dans la tubulure d’admission.

 

En 1983, la première BMW Série 5 est équipée d'un moteur diesel. La BMW 524td développe une puissance de 85 kW (115 ch) et est à l'époque la berline diesel la plus rapide au monde.

 

En 1985, la première BMW M5 est lancée, outre la BMW M535i. Elle est à l'origine d'une série de berlines sportives. Elles montrent que les voitures de sport exotiques ne sont pas les seules à pouvoir afficher des performances exceptionnelles. La BMW M5 est réalisée entièrement à la main. Elle partage le moteur 6 cylindres en ligne de 3,5 litres de cylindrée avec la BMW M635CSi et développe une puissance impressionnante de 210 kW (286 ch). Malgré cette performance, son apparence reste discrète et élégante.

 

Dès 1974, BMW M GmbH propose des variantes M de la BMW E12 en nombre limité. Son apogée est la BMW M535i. Avec son spoiler avant marquant et un moteur 6 cylindres de 160 kW (218 ch), elle est devenue une référence tant sur le plan visuel que sportif. Fin 1987, plus de 722 000 BMW Série 5 (E28) quittent l'usine.

 

Période de production : 1981 – 1987
Moteurs : 1,8 – 3,5 litres (66 – 210 kW, 90 – 286 ch), 4 & 6 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4620 mm/1700 mm/1415 mm

BMW M5 Berline (E34) vue de trois quarts avant à l’arrêt

LA TROISIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

(BMW E34)

 

Cette BMW Série 5 apparaît en 1988. Elle est clairement plus imposante et large que sa prédécesseure. Elle reste tout de même plus aérodynamique. Cela permet à toutes les BMW Série 5 à moteur à combustion d'accélérer au-delà de 200 km/h. Le véhicule est sportif et dynamique grâce à son empattement long. La répartition presque optimale du poids de 50:50 entre les essieux avant et arrière y contribue également. À commencer par la BMW 518i 4 cylindres jusqu'à la puissante BMW M5 de 232 kW (315 ch), disponible dès l'année de sa sortie.

 

En 1991, la BMW Série 5 fait sensation. Pour la première fois, BMW présente un break dans la catégorie moyenne supérieure. La lunette arrière constitue en est un détail remarquable. Elle peut être ouverte séparément du hayon. La même année, les portes bénéficient d'une protection renforcée contre les collisions latérales pour une sécurité accrue.

 

En 1992, la BMW 525iX est lancée sur le marché. Elle est la première BMW Série 5 à être équipée d'une transmission intégrale. Parallèlement, des moteurs V8 sont montés pour la première fois sur les modèles BMW Série 5. Les moteurs de la BMW 530i et de la BMW 540i sont particulièrement silencieux et puissants. La BMW M5 conserve son moteur 6 cylindres en ligne. Toutefois, sa cylindrée est élargie à 3,8 litres. La puissance passe ainsi à 250 kW (340 ch). De plus, la BMW M5 est désormais également disponible en version Touring. La production de la berline s'arrête en 1995. La BMW Série 5 Touring est toujours disponible jusqu’en 1996. Au total, 1,3 million de véhicules de ce modèle seront sortis d'usine.

 

Période de production : 1988 – 1996
Moteurs : 1,8 – 4,0 litres (83 – 250 kW, 113 – 340 ch), 4 - 6 et 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4720 mm/1751 mm/1412 – 1421 mm

BMW Série 5 Berline (E39) vue de trois quarts de profil pendant le stationnement sur le toit d’un garage souterrain

LA QUATRIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

(BMW E39)

 

La nouvelle génération de la BMW Série 5 est plus imposante que son prédécesseur Mais grâce à l'utilisation accrue d'aluminium léger dans le châssis, son poids est inchangé par rapport au modèle précédent. Le véhicule gagne ainsi en agilité, stabilité et précision directionnelle. De plus, la BMW Série 5, disponible à partir de 1995, est parfaitement protégée contre la rouille, car une grande partie de la carrosserie est galvanisée à chaud. Son aérodynamique est également impressionnante. À son époque, cette BMW Série 5 présente le meilleur coefficient de résistance à l'air de sa catégorie. Dix airbags en option la rendent en outre particulièrement sûre.

 

À partir de 1997, une BMW Série 5 Touring est également disponible. En 1998, il établit pour la première fois de nouveaux critères de performance et d'efficacité au niveau mondial en version diesel avec un moteur 6 cylindres en ligne avec Common Rail. Les moteurs modernes suscitent l’enthousiasme par leur puissance impressionnante et la discrétion de leur fonctionnement. À commencer par le diesel 4 cylindres, jusqu’au puissant V8 de 294 kW (400 ch) de la BMW M5.

 

La refonte du modèle de la BMW Série 5 en 2000 conduit à l'introduction des emblématiques feux de route encore utilisés aujourd'hui sous forme d'anneau autour des phares. Les phares antibrouillard sont également ronds et non plus carrés comme auparavant. Avec plus de 1,48 million de véhicules livrés, dont 266 000 Touring, la BMW Série 5 établit à l'époque un record de ventes jusqu'à la fin de sa production en 2004.

 

Période de production : 1995 – 2004
Moteurs : 2,0 – 5,0 litres (85 – 294 kW, 115 – 400 ch), 4, 6 et 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4775 – 4805 mm/1800 mm/1435 – 1445 mm

BMW Série 5 Berline (E60) vue de trois quarts avant en marche

LA CINQUIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

(BMW E60, E61)

 

Chris Bangle est responsable des formes caractéristiques de la BMW Série 5 Berline, disponible à partir de 2003. L'alternance de surfaces concaves et convexes dessine un jeu d'ombres unique. Le concept de commande est repris de la berline haut de gamme de BMW. Le conducteur commande la BMW Série 5 via iDrive. Le BMW Head-Up Display projette les informations les plus pertinentes pour le conducteur directement dans son champ de vision sur le pare-brise. La nouvelle BMW Série 5 Berline est plus grande et plus spacieuse que son prédécesseur. Mais grâce à sa construction légère avec une structure avant en aluminium, ce modèle est même jusqu'à 75 kg plus léger. Les phares adaptatifs de virages et de freinage sont disponibles en option si vous le souhaitez. Ainsi que, pour la première fois sur la BMW Série 5, la stabilisation antiroulis Dynamic Drive et l’Active Cruise Control ACC. Les moteurs 6 cylindres en ligne séduisent aussi bien en version diesel avec technologie Common Rail qu’en version essence avec bi-VANOS.

 

Dès le début de l’année 2005, la BMW M5 a été commercialisée en version Berline et Touring. Son puissant moteur V10 de 5 litres et ses 373 kW (507 ch) en font l'un des breaks les plus rapides au monde.

 

En 2007, les finitions sont minutieusement modernisées. Ces modifications concernent l'éclairage, les pare-chocs et le système iDrive remanié.

 

Période de production : 2003 – 2010
Moteurs : 2,0 – 5,0 litres (120 – 373 kW, 163 – 510 ch), 4, 6, 8 et 10 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4841 – 4855 mm/1846 mm/1468 – 1512 mm

BMW Série 5 Gran Turismo (F07) vue de trois quarts avant en marche

BMW SÉRIE 5 GRAN TURISMO.

(BMW F07)

 

Parallèlement au développement de cette BMW Série 5, BMW crée un tout nouveau segment automobile. La BMW Série 5 est élégante comme une berline. Flexible comme un SAV. Et sportive comme une Gran Turismo classique. Elle réunit élégance et espace généreux, sans oublier la dynamique de conduite typique de BMW.

 

La ligne de toit de type coupé, la vue latérale étirée et la calandre BMW marquante donnent une impression d'harmonie. Les phares arrière en forme de L et les lignes horizontales font paraître la poupe plus large.

 

La fonction de série de contrôle de la dynamique de conduite et la boîte de vitesses automatique à 8 rapports rendent la BMW Série 5 Gran Turismo particulièrement dynamique et efficiente. Des innovations techniques comme l’essieu avant à jambes de force à doubles bras, l’essieu arrière intégral en V et l’Integral Active Steering en option améliorent la tenue de route et le comportement du véhicule dans les virages. L'intérieur est spacieux et polyvalent. Une assise surélevée et les grandes surfaces vitrées augmentent la visibilité. Des matériaux hauts de gamme font plonger les passagers dans une atmosphère luxueuse. Avec BMW iDrive, le conducteur utilise les systèmes d'assistance tels que l'alerte de changement de voie, BMW Night Vision et l'assistant de feux de route de manière simple et intuitive. Et est directement connecté à BMW Online et aux BMW TeleServices grâce à une connexion Internet fixe.

 

Période de production : 2009 – 2017
Moteurs : 2,0 – 4,4 litres (135 – 330 kW, 184 – 450 ch), 4, 6 et 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4998 mm/1901 mm/1559 mm

BMW 518d Berline (F10 LCI) vue trois quarts latérale en marche

LA SIXIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

(BMW F10, F11)
 

En 2010, une nouvelle génération de la BMW Série 5 voit le jour. Elle sera vendue à plus de deux millions d’exemplaires. Un succès qui s'explique par son design sportif et élégant, son plaisir de conduire typique et une multitude d'innovations technologiques. La transmission intégrale intelligente BMW Drive répartit la force motrice entre les roues en fonction de la situation. Le moteur essence le plus puissant est un V8 BMW Twin Power Turbo de 300 kW (407 ch). Le diesel le plus puissant est un moteur 6 cylindres en ligne de 220 kW (300 ch).


À partir de septembre 2010, le pack M permet de rendre l’intérieur et l’extérieur du véhicule encore plus sportif. La suspension M sport, le kit aérodynamique M et les jantes BMW M en alliage léger font de cette sportive une athlète d’exception. Dans l'habitacle, des sièges sport au design M, un volant M en cuir, un pommeau de levier de vitesses M et des inserts intérieurs M apportent une touche d’exclusivité.


Lors du restylage du modèle en 2013, le design est revu. Des motorisations supplémentaires viennent élargir le portefeuille. Les phares au xénon et le kit mains libres Bluetooth sont désormais de série. À partir de 2016, la BMW 530e iPerformance est également disponible en version hybride. Grâce à sa propulsion hybride rechargeable, le véhicule roule sans émissions locales. La dynamique de conduite, le confort et l'efficacité restent au même niveau.


Période de production : 2010 - 2017
Moteurs : 2,0 – 4,4 litres (105 – 423 kW, 143 – 575 ch), 4, 6 et 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4899 – 5039 mm / 1860 mm / 1464 – 1471 mm

BMW 530e Berline (G30) vue de trois quarts avant en marche

LA SEPTIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

(BMW G30, G31)

 

En 2017, la BMW Série 5 franchit un nouveau cap dans le domaine des berlines d'affaires sportives. Et ce, déjà visuellement, avec des proportions typiques de BMW, un empattement long, un capot moteur étiré et une ligne de toit fluide. Des surfaces claires et des contours découpés avec précision soulignent la calandre BMW. Elle est directement reliée aux phares et fait ressortir de manière impressionnante la largeur du véhicule.

 

Une large gamme de moteurs modernes est disponible. Et bien sûr, un moteur hybride efficace. La suspension adaptative en option et l’Integral Active Steering augmentent la dynamique de conduite. Des systèmes d'assistance avancés garantissent la sécurité. Le Driving Assistant Professional, disponible en option, aide par exemple automatiquement à maintenir la trajectoire pour une conduite plus détendue.

 

La mise à jour du modèle en 2020 redessine la calandre. Les phares avec lumière laser en option deviennent plus plats. De nouvelles peintures font leur apparition. À l'intérieur, des sièges confort sont disponibles en option. Les systèmes d'assistance sont complétés par l'assistant de voie de secours et une fonction de freinage en ville.

 

Période de production : 2017 – aujourd’hui
Moteurs : 1,6 – 4,4 litres (135 – 390 kW, 184 – 530 ch), 4, 6 et 8 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 4936 – 4972 mm/1868 mm/1483 – 1498 mm

BMW i5 M60 xDrive Berline G60

LA HUITIÈME GÉNÉRATION DE LA BMW SÉRIE 5.

(BMW G60)

 

le design sportif de BMW Série 5 est réinterprété avec la huitième génération. Des éléments caractéristiques tels que les proportions typiques de BMW, un empattement long, un capot étiré et une ligne de toit fluide se manifestent par une allure particulièrement élégante. Des détails exclusifs tels que les naseaux BMW « Iconic Glow » éclairés, le grand toit ouvrant panoramique en verre ou l’Interaction Bar en verre cristallin confèrent à la nouvelle BMW Série 5 une personnalité unique.

 

La large gamme de motorisations est remarquable : La nouvelle génération de la BMW Série 5 est disponible avec des moteurs classiques essence ou diesel. Mais aussi en tant que BMW i5 entièrement électrique, Plug-in Hybrid ou puissant véhicule M.

 

Sécurité et confort font partie intégrante de chaque motorisation. De nombreuses technologies de connectivité et d’assistance rendent les longs trajets plus aisés, tandis que le BMW Live Cockpit Professional offre un aperçu des informations de conduite importantes.

 

Période de production : Depuis 2023
Moteurs : 2,0 litres, moteur électrique (120 – 442 kW, 163 – 601 ch), 4 cylindres
Longueur/largeur/hauteur : 5060 mm/1900 mm/1505 – 1515 mm

BMW Série 5 Berline : Consommation de carburant en cycle mixte WLTP en l/100 km : 6,4–5,7; émissions de CO₂, cycle mixte WLTP, en g/km : 144–130

 

BMW i5 Berline[1] : Consommation électrique en cycle mixte WLTP en kWh/100 km : 18,9–15,9; Autonomie électrique en km : 498–582

QUESTIONS FRÉQUENTES.

Consommation et émissions de CO₂.

BMW i5 M60 xDrive Berline[1]

Consommation électrique en cycle mixte WLTP en kWh/100 km : 20,6–18,2 ;

Autonomie électrique, WLTP en km : 455–516

[1] L’autonomie dépend de différents facteurs comme le style de conduite, le type de route emprunté, la température extérieure, le chauffage / la climatisation et le préchauffage de la batterie.

 

[2] Modèle ne pouvant plus être commandé comme véhicule neuf. 

 

Les valeurs de performances, de consommation et d’émissions de CO2 s’appliquent à des véhicules équipés de la boîte de vitesses de série.
Les valeurs officielles de consommation de carburant, d’émissions de CO₂, de consommation électrique et d’autonomie électrique ont été déterminées selon la méthode de mesure prescrite et correspondent au VO (UE) 715/2007. Les données WLTP tiennent compte de tous les équipements en option dans une gamme (dans le cas présent, du marché allemand). Pour les véhicules homologués depuis le 01/01/2021, les données officielles se conforment uniquement à la WLTP. En outre, conformément au règlement UE 2022/195, les valeurs NEDC seront supprimées dans les certificats de conformité CE à partir du 01/01/2023. Vous trouverez de plus amples informations sur les méthodes de mesure NEDC et WLTP à l’adresse www.bmw.com/wltp.

Pour de plus amples renseignements sur la consommation de carburant officielle et les émissions de CO2 des nouvelles voitures particulières, veuillez consulter le guide pratique (intitulé “Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique”) disponible gratuitement dans tous les points de vente ou auprès de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), Éditions, 2 square Lafayette, BP 406, F-49004 Angers Cedex 01).

Les valeurs de performance pour les moteurs essence se rapportent à l’utilisation d’un carburant de qualité RON 98. Les valeurs de consommation se rapportent à un carburant de référence conformément au règlement (UE) 715/2007. Les qualités de carburants sans plomb avec un indice RON de 91 et plus avec maximum 10% d’éthanol (E10) sont autorisées. BMW recommande l’utilisation d’un carburant de qualité avec un indice de RON 95. Pour les voitures hautes performances, BMW recommande l’utilisation d’un carburant de qualité avec un indice de RON 98.